Qu’est- ce que les congés pour le décès ?

La mort est en réalité un phénomène qui ne prévient pas. Dès qu’elle arrive à un de nos proches parents (grand- père ou grand-mère) il est donc normal que nous sollicitons un temps au service pour organiser les cérémonies. En principe, la sollicitation d’une permission est généralement encadrée par des textes et lois.

Quelles sont les dispositions de lois qui encadrent les congés de décès ?

Les congés de décès ont pour objectif premier de permettre à un travailleur salarié de prendre quelques jours de repos pour remplir les formalités de deuil de son proche décédé. Pour plus de détails, vérifiez combien de jours pour le décès d'une grand-mère. Il est donc important de préciser que le travailleur peut être du secteur public ou privé. L’on donne dans ce cas quelques jours de repos pour organiser les cérémonies en fonction des us et des traditions. Le nombre jours est variable et en fonction du membre de famille décédé. Ce délai est d’une journée en ce qui concerne le décès d’un grand- parent. Il est nécessaire de dire qu’une loi encadre tout ceci. Notons que ces congés peuvent aller jusqu’à huit jours dans certaines conditions. Ces jours de congé sont en principe indemnisés par la sécurité sociale.

Les jours de congé pour décès sont-ils payés ?

Selon la loi en vigueur, les jours de congés pour décès sont généralement des jours rémunérés au même titre que les journées de travail effectif. Nous devons préciser que le travailleur salarié a l’obligation de présenter les preuves justificatives comme par exemple les actes de décès des grands-parents décédés. Il compte normalement de plein droit pour le calcul des congés annuels. Il est important de préciser que la loi autorise les inhumations tous les jours, donc les enterrements sont possibles du lundi au samedi. Donc les jours de congés peuvent être donnés à tout moment.